Bonjour et bienvenue dans La Bulle ! le forum est en mode privé ,donc pour avoir accès a toutes les sections enregistrer vous !!



 
AccueilAccueil  portailportail   Quoi de neuf ?  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la bulle ,pensez a faire votre présentation et a signer les regles , baladez vous ,découvrez la bulle ,et amusez vous bien !
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 367 le Mar 11 Avr - 17:11
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partager sur Facebook
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
gigicats
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1573
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 41
Localisation : Devant un LG

MessageSujet: Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012   Jeu 12 Juil - 19:19

Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas.



Il
est extrêmement difficile de prendre position ou d'argumenter par
rapport à la prophétie Maya car en réalité, le 21 décembre 2012 recouvre
non pas une mais trois prophéties distinctes, contradictoires et dont
les contours varient sensiblement d'une source d'information à l'autre.
Comme la prophétie est floue et à géométrie variable, les arguments
s'orienteront nécessairement dans des contextes ou des directions
différentes.



1 Les Mayas n'ont pas encore fait suffisamment leurs preuves dans le domaine des prédictions.
Sans être infaillibles, Nostradamus ou Malachie ont déjà quelques
succès à leur actif. Il est donc légitime de s'intéresser à ce qu'ils
nous prédisent dans notre futur. En ce qui concerne les Mayas, il faut
être plus prudent. Dans le passé, leur seule et unique prédiction notable est intéressante sur le plan de la date mais discutable sur le plan de l'événement annoncé. Jusqu'à preuve du contraire, ils font pour l'instant partie des "débutants".
De
plus, je pense que Nostradamus se projetait dans le futur,
contrairement aux Mayas qui se contentaient de définir selon quels
cycles les événements du passé allaient se reproduire dans le futur.


2 Les fins de cycles antérieures à l'apparition de la civilisation Maya ressemblent fort à des légendes.
De quoi disposaient les Mayas pour savoir ce qu'a enduré la Terre à
chaque cycle de 5126 ans ? Comme rien n'indique qu'ils maîtrisaient les
datations au carbone 14, leurs seules techniques
d'investigation étaient probablement la transe, le chamanisme ou
l'astrologie. Pour l'instant, on sait seulement que leur degré
d'expertise dans ces domaines n'a pas été suffisant pour éviter
l'extinction quasi complète de leur civilisation. Lorsque les
traducteurs actuels leur font dire que lors de la fin de cycle appelée
le "soleil de jaguar", tous les humains ont été dévorés par des
jaguars, on peut donc se demander s'ils n'avaient pas un peu trop
forcé sur les champignons hallucinogènes ou s'il ne s'agissait pas
seulement d'un conte initiatique ou si leurs écrits sont correctement
traduits. On peut aussi se dire, que la fin de la civilisation Maya ne
correspond à aucun soleil (et réciproquement), ce qui est quand même
curieux.

(Frise chronologique : cliquez
deux fois sur la flèche > attendez de voir "More" > souris sur
"More" > cliquez sur "Fullscreen" > flèches pour passer du zoom
large au zoom serré > "echap" pour terminer)





Mayas : frise chronologique on Prezi



3 Des chercheurs ont-ils mis en évidence des durées cycliques entre les grandes catastrophes ?


  • À ma connaissance, pas encore. Si ça avait été le cas, les tsunamis,
    tremblements de terre, volcans ou autres météorites ne surprendraient
    plus personne. On saurait exactement à quelles dates
    il y a lieu de se méfier et on lancerait des alertes préventives tous
    azimuts pour ces jours-là. Au lieu de cela, les scientifiques actuels
    dépensent beaucoup d'argent et d'énergie pour développer des systèmes
    capables d'augmenter la durée entre les alertes et les catastrophes.
  • L'observation
    des vies respectives Saint Louis et de Louis XVI fait apparaître 17
    événements, comportant les mêmes mots et séparés à chaque fois de 539
    ans. Cela dit, il s'agit plus d'un "parallélisme" que d'un cycle. Et
    comme il s'agit d'un fait isolé dans l'histoire, on ne peut pas en tirer
    de leçons générales.
  • Certaines personnes ont également souligné le caractère meurtrier du "26 décembre" au cours des 100 dernières années. Il ne s'agit pourtant pas d'un cycle puisque certaines années, tout se passe bien à cette date.
4 Les civilisations qui ont une philosophie basée sur des cycles se basent toutes sur des durées différentes.
En Inde, en Chine ou ailleurs, d'autres civilisations se basent
également sur des cycles. Si ces derniers résultaient d'une étude de la
réalité au cours des siècles ou des ères passés, il y aurait une
correspondance sur la durée des cycles. Comme ce n'est pas le cas, il y
a en gros trois solutions : soit une seule civilisation a raison
contre toutes les autres, soit toutes les théories cycliques sont
fausses, soit elles ne portent pas sur le même domaine (le matériel, le
spirituel...). Cela relativise l'importance à donner au calendrier
maya.
On peut noter également que les Mayas et les Aztèques
avaient le même calendrier cyclique, avec des fins de cycles aux mêmes
dates mais que les interprétations des différents soleils n'étaient pas
forcément identiques.

5 Sur le plan philosophique et religieux, les Mayas avaient des modèles qui nous semblent dépassés.
Le calendrier Maya qui va prendre fin en 2012 est de type
philosophique. S'il dit vrai, cela voudra dire que les Mayas étaient
des modèles à suivre sur le plan philosophique ou religieux. Déjà que
la perspective d'une catastrophe n'enchante personne, alors s'il faut
en plus se mettre à adorer le Dieu du maïs, à aplatir les crânes des
enfants ou à offrir des sacrifices humains aux divinités, franchement,
cela ne donne pas envie !

7 La date précise du 21 décembre 2012 est à prendre avec des pincettes.


  • À
    cause des nombreux bouleversements de calendriers dans l'histoire, il
    est impossible de calculer des durées précises depuis l'antiquité. Une
    précision au jour près n'est donc pas sérieuse sur une échelle de temps
    aussi grande que 5125 ans.
  • Avec le décalage horaire,
    un événement prédit le 21 décembre pour le coucher du soleil au Mexique,
    se produira le 22 décembre à 0h30 en France.
  • Si certains adeptes de l'ésotérisme proposent des dates alternatives,
    ils ne sont pas les seuls à alimenter le débat puisque les
    scientifiques ne sont pas d'accord entre eux sur la date de la fin de
    cycle du calendrier maya.
8 Les personnes qui croient à la réalisation de la prophétie Maya ne font pas partie des "milieux autorisés".
Actuellement, parmi les personnes qui croient à un bouleversement
mondial le 21 décembre 2012, combien ont été capables de donner, à
l'avance, un avis correct sur la prophétie de Nostradamus pour 1999 ? À
ma connaissance, aucune. C'est plutôt bon signe.

9 Si un bouleversement majeur se produit en 2012, pourquoi Nostradamus ne l'aurait pas prédit ?
Si pour sa dernière date en clair, Nostradamus a choisi 1999 et non 2012,
cela signifie probablement que pour lui, l'événement prédit en 1999
était plus important que ce qui (ne) se passera (pas) en 2012. Et comme
ce qui s'est passé en 1999 n'a pas traumatisé grand monde, c'est
extrêmement rassurant pour 2012.
Attention,
en 2012, de très nombreux journalistes vont tenter de vous faire croire
que Nostradamus a prédit la fin du monde en 2012. Ne les croyez surtout
pas. Lorsque James Bond sort du MI6 avec un permis de tuer, les
journalistes sortent des écoles de journalisme avec un permis de
massacrer Nostradamus. (voir le bêtisier des journalistes spécial Nostradamus)

10 Les Mayas sont très esseulés face à leur prédiction pour 2012.
En prenant connaissance
de certains livres ou documentaires, on a l'impression qu'énormément de
prophéties se rejoignent sur l'année 2012. Cela dit, si l'on analyse
froidement les faits, on se rend compte que de nombreuses prédictions ne
doivent pas être prises en compte, car elles ne reposent sur rien :

  • Nostradamus n'a rien prévu pour 2012.
  • Les Hoppis parlent d'un alignement de planètes qui n'aura pas lieu en 2012.
  • Les crânes de cristal mayas seraient en réalité allemands et par conséquent toutes les légendes qui s'y rattachent sont à mettre à la poubelle.
  • Seul Terence McKenna est capable de voir des événements historiques sur la courbe mathématique qu'il a créée à partir du I Ching.
  • La planète Nibiru n'existe pas.
  • La prophétie de Jean de Jérusalem est un canular.
  • La Bible ne donne aucune date pour l'apocalypse.
  • Le code de la Bible peut vous donner toutes les dates que vous souhaitez voir apparaître.
  • Les Web-bots
    prédisent en fonction des préoccupations des internautes qui sont
    elles-mêmes largement influencées par des fictions (film 2012...), des
    "docu-menteurs" (Nostradamus 2012...) ou des articles de blogs réalisés
    en 5 minutes.
  • Même s'ils sont beaux et énigmatiques, les crop circles n'ont jamais réussi à prédire quoi que ce soit.
  • Merlin est un personnage de légende.
  • La date avancée par Carl Johann Calleman (le 28 octobre 2011) n'ayant "rien donné", on peut considérer que ses théories étaient erronées.
  • ... et j'en oublie sûrement !
Odon Vallée, historien des religions, dit exactement la même chose :
Cela
ne signifie pas que les Mayas vont obligatoirement se tromper mais il
faut admettre qu'ils ont fait preuve d'originalité en choisissant
2012.

11 Pour les autres civilisations, le Dieu Bolom Ok Té est "inconnu au bataillon".
Si
l'interprétation de l'archéologue Sven Gronemeyer concernant le Dieu
Bolom Ok Té est exacte, ce dernier était déjà présent au moment de la
création. Le fait que nous n'ayons aucune trace de ce Dieu sur le plan
historique pourrait nous inciter à croire que nous n'en aurons pas
davantage dans le futur.

Avez-vous lu également les raisons d'y croire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mabulle.lebonforum.com
chriss
Modératrice
Modératrice
avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 55
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012   Mar 17 Juil - 13:39

Merci pour le post

Je me suis instruite en le lisant
Revenir en haut Aller en bas
gigicats
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1573
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 41
Localisation : Devant un LG

MessageSujet: Re: Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012   Mar 17 Juil - 21:25

merci cela fais plaisir de partager !
Revenir en haut Aller en bas
http://mabulle.lebonforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a plus de raisons de douter que de croire aux prédictions mayas de fin du monde 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Long, Guillaume] 101 bonnes raisons de se réjouir de lire
» RAISONS & SENTIMENTS de Jane Austen
» Raisons et sentiments (présentation de Mrs Brandon)
» Phil Collins se retire pour raisons de santé
» Les bonnes raisons de s'abstenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La bulle des mystères et de l'étrange :: Les Prédictions de fin du monde :: La fin du monde de decembre 2012-
Sauter vers: