Bonjour et bienvenue dans La Bulle ! le forum est en mode privé ,donc pour avoir accès a toutes les sections enregistrer vous !!



 
AccueilAccueil  portailportail   Quoi de neuf ?  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la bulle ,pensez a faire votre présentation et a signer les regles , baladez vous ,découvrez la bulle ,et amusez vous bien !
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 367 le Mar 11 Avr - 17:11
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partager sur Facebook
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 Perséphone et les saisons

Aller en bas 
AuteurMessage
chriss
Modératrice
Modératrice
avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 55
Localisation : Belgique

MessageSujet: Perséphone et les saisons   Sam 23 Juin - 16:50


Perséphone et les saisons

Par une matinée ensoleillée, la déesse Déméter dit au revoir a sa fille Perséphone.

« Je serai de retour pour dîner », lui lança-t-elle en s'éloignant.

Déméter était la déesse de toutes les plantes.



Elle veillait à ce que le blé pousse bien haut dans les champs

et que les fruits mûrissent sur les arbres.

Grâce à elle, il faisait toujours beau et il y avait des récoltes toute l'année.

Après le départ de sa mère, Perséphone rejoignit ses amies pour cueillir des fleurs avec elles.

En quête des plus beaux lys, elle s'éloigna et se retrouva bientôt seule.

Soudain, elle entendit un bruit et leva les yeux.

Elle aperçut un char tiré par quatre chevaux noirs et conduit par Pluton,

le dieu des Enfers.




Ce dernier s'était épris de Perséphone,

mais il savait que Déméter ne lui permettrait jamais d'épouser sa fille.

Perséphone n'eut pas même le temps de pousser un cri.

Pluton l'avait saisie et l'emportait sur son char.

Alors que les chevaux poursuivaient leur course effrénée,

une immense faille s'ouvrit devant eux :

Pluton y mena son attelage, et le sol se referma derrière eux.

Il s était engouffré dans les Enfers avec Perséphone.





Ce soir-là, lorsque Déméter fut de retour,

elle appela Perséphone sans obtenir de réponse.

À la tombée du jour, Déméter commença à s'inquiéter.

Où pouvait donc être Perséphone ?
À minuit, elle alluma une torche et partit à sa recherche.

Toute la nuit, elle sonda les ténèbres, appelant :

« Perséphone, Perséphone, où es-tu ? »

Mais personne ne lui répondait. Pendant neuf jours et neuf nuits,

Déméter chercha sa fille, oubliant de dormir et même de manger.

Vêtue de noir, elle qui portait toujours des habits couleurs vives,

Déméter erra dans tout le pays, telle une vieille femme hagarde.






Comme elle ne s'occupait plus des récoltes, le blé pourrissait dans les champs.

Aucun fruit ne poussait dans les arbres et l'herbe jaunissait.

Les moutons et les chèvres n'avaient plus rien à manger.

Bientôt, la famine menaça les hommes.




Zeus rassembla les autres dieux et déesses.

« Ce qui se passe est très grave, tonna-t-il.

Si nous ne persuadons pas Déméter de se remettre à la tâche,

tout le monde mourra.

- Pluton doit libérer Perséphone, suggéra une déesse.

Sinon Déméter ne fera rien pour sauver la terre. »










Zeus fit venir Hermès, le messager des dieux.

« Va voir Pluton et demande-lui le plus gentiment possible de rendre

Perséphone à sa mère », ordonna-t-il.







Hermès se mit immédiatement en route.

Seuls les dieux et les déesses pouvaient pénétrer dans les Enfers,

la demeure des morts, et en ressortir.

« Je ne laisserai jamais partir Perséphone,

rugit Pluton. Je l'aime et je veux 1'épouser.





- S'il te plaît, Pluton, supplia Hermès, sois raisonnable.

Tu sais que Perséphone ne t'aime pas et qu'elle refusera de t'épouser.

- Fort bien, rugit Pluton.

Je la laisserai partir si elle n'a rien mangé.

Tu connais la règle. Si elle a mangé quoi que ce soit durant son séjour aux Enfers,

elle devra y rester pour 1'éternité.






- C'est facile, répondit Hermès. Il suffit de le lui demander. »

Perséphone se mit à pleurer : « Je n'ai rien pu manger ici.

Je n'ai pas touché la moindre miette de nourriture. »

Le fantôme d'un jardinier passait par là :

« Tu mens, lança-t-il de sa voix de crécelle.

Je t'ai vue. Tu as cueilli une grenade bien mûre et tu 1'as mangée.

- Non, non, se défendit Perséphone,

je ne l'ai pas mangée en entier. J'avais tellement soif,

j'ai juste avalé quelques-uns des pépins.

- C'est suffisant ! hurla Pluton.

- S'il te plaît, Pluton, supplia Hermès,

rends-lui sa liberté pour quelque temps.

Deux ou trois pépins, cela ne compte pas.

- Oh bon ! d'accord ! grommela Pluton.

Perséphone pourra retourner sur terre la moitié de l'année,


mais elle devra passer l'autre moitié ici, avec moi, aux Enfers. »







Tenant Perséphone par la main,

Hermès l'entraîna hors des Enfers et la rendit à Déméter.

« Oh ! ma chère fille !

s'écria Déméter en la serrant contre elle, te revoilà enfin.

- Oui, répondit Perséphone en sanglotant,

mais je devrai retourner aux Enfers tous les ans. »








Déméter le savait, elle devait s'y résigner.

D'un coup, elle retrouva sa jeunesse.

Elle revêtit de nouveau ses habits de couleurs vives et se remit au travail

: des pousses d'herbe et de blé sortirent de terre

et les arbres se couvrirent de feuilles.

Partout sur terre, le printemps était arrivé.






Tout 1'été, Déméter s'activa avec bonheur,

surveillant les récoltes abondantes de blé et de fruits.

Mais lorsque vint pour Perséphone le moment de retourner aux Enfers,

Déméter céda à la tristesse et ce fut l'automne.

Sur les arbres, les feuilles jaunirent,





l'herbe s'arrêta de pousser et il se mit bientôt à faire froid.

L'hiver dura jusqu'au retour de Perséphone.






Déméter retrouva alors le bonheur et ce fut de nouveau le printemps.










Revenir en haut Aller en bas
 
Perséphone et les saisons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye Perséphone, dessins & photos
» L’ENLEVEMENT DE PERSEPHONE d’Hélène Montardre
» Déesse du Printemps ou Reine des enfers
» Persephone Books
» Des Préraphaélites au Musée d'Orsay, du 8 mars au 29 mai 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Bulle des Mythes et Légendes et Croyances :: Recis de la Mythologie-
Sauter vers: