Bonjour et bienvenue dans La Bulle ! le forum est en mode privé ,donc pour avoir accès a toutes les sections enregistrer vous !!



 
AccueilAccueil  portailportail   Quoi de neuf ?  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la bulle ,pensez a faire votre présentation et a signer les regles , baladez vous ,découvrez la bulle ,et amusez vous bien !
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 367 le Mar 11 Avr - 17:11
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partager sur Facebook
Like/Tweet/+1

Partagez | 
 

 SUMERIENS LE MYTHE DU DELUGE

Aller en bas 
AuteurMessage
INSPACEMETAL
SuperModo
SuperModo
avatar

Messages : 1666
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 47
Localisation : Anet 28 Eure et Loire

MessageSujet: SUMERIENS LE MYTHE DU DELUGE   Ven 22 Juin - 19:54



SUMERIENS LE MYTHE DU DELUGE








Le mythe sumérien de l’Atrahasis Texte sumérien
(XVIIIème s. avant JC).



COMPARER AVEC LE DÉLUGE BIBLIQUE



A) Les hommes créés par ENKI et NINTU pouvaient vivre 25.000 ans.

250.000 ans plus tard, huit rois des hommes s'étaient succédés.



Enki(symbole du signe du Verseau).


Les hommes étaient prospères, ils avaient étendu leur territoire, ils s'étaient multipliés.



Nintu.

Mais le bruit de leurs activités, de leur agitation, de leurs guerres, de leurs fêtes,

en un mot leur tapage finit par atteindre... même les cieux.


Lors du Conseil des Grands Dieux ENLIL dit :







« La rumeur des humains est devenue trop forte.


A cause de leur tapage continuel je n'arrive plus à dormir.

Nous leur avons déjà envoyé maladies, fièvres,

épidémies et pestilences pour les décimer, mais très vite ils se sont à nouveau multipliés.

Nous leur avons envoyé sécheresse, famines et autres fléaux sans plus de résultat.







A chaque fois d'ailleurs, ENKI le prince les a aidés à s'en sortir.

Maintenant il faut en finir une fois pour toute et envoyer sur les hommes le Déluge afin qu'il n'en reste pas un. »


ENKI pris la parole :


« J'ai créé l'homme dans l'intérêt des dieux, ne me demandez pas d'approuver un tel cataclysme.

Comment pourrais-je porter la main sur mes créatures ! »



B) Les dieux ayant malgré tout pris la décision finale, ENKI en songe, prévint ATRAHASIS,






le Supersage, un homme de bien qui avait toujours mérité sa confiance.

" ATRAHASIS, jette à bas ta maison, détourne-toi de tes biens pour te sauver la vie .


Construit un grand bateau selon l'épure que j'ai tracée sur le sol.

Cette embarcation aura forme équilatérale de 60 mètres de coté.


Le bateau sera entièrement clos et toituré solidement.

Que son calfatage soit épais et résistant. Tu appelleras ton vaisseau Sauve -Vie.


Après y avoir chargé ton froment, tes biens, tes richesses, embarques-y ta femme, ta famille,

ta parenté et tes ouvriers ainsi que des animaux sauvages, grands et petits, et des oiseaux du ciel ».


Supersage n'avait que 7 jours pour construire Sauve-Vie.




(Cette tablette datant de l'époque paléo-babylonienne vers -1700 contient un récit du Déluge sumérien.
De très grandes épopées et en particulierl'épopée de Gilgamesh
sont les plus anciennes oeuvres littéraires de l'humanité.)



C) Les siens et les animaux venaient juste d'embarquer quand un vent furieux rompit les amarres et libéra le bateau.

Alors le soubassement de la terre se décolla. Les étoiles elles-mêmes furent déplacées.


De profondes ténèbres cachèrent le soleil.

Le fracas du Déluge épouvanta les dieux eux-mêmes, pourtant tous réfugiés en la demeure céleste d 'ANOU.


ENKI blême de colère vit ses enfants emportés par les eaux.


NINTU la déesse mère éclata en sanglots :


" Comment ai-je pu dans l'assemblée des dieux laisser prendre cette décision finale ?

C'est ENLIL qui par un discours habile, a rendu vaines mes paroles ".





Le Déluge, par Gustave Doré.



D) Au bout de 7 jours, le vent se calma, le bateau cessa d'être ballotté.

Supersage lâcha une colombe, elle revint, ne sachant où se poser.


Il lâcha une hirondelle qui revint également.

Enfin il lâcha un corbeau qui ne revint pas.


Alors Supersage lâcha tous les oiseaux.





Le Déluge, par Léon Comerre.



E) Lorsque les eaux se furent retirées du haut de la montagne,

Supersage débarqua et prépara un banquet à la gloire d'ENKI, le dieu ingénieux qui l'avait sauvé.

L'odeur de la bonne chère attira également les grands dieux, qui, en l'absence des hommes,

n'avaient ni bu ni mangé pendant tout ce temps.



On peut supposer qu'ils n'en avaient pas vraiment besoin pour vivre,

mais que ça leur manquait quand même.



Le Déluge par Francis Danby (1840), Tate Gallery.




ENLIL voyant alors le bateau, entre en colère :

« Nous les grands dieux nous avions prêté serment, d'où vient alors qu'un homme ait échappé à la destruction ? ».



ENKI : " Oui, j'ai fait cela contre votre volonté à tous, j'ai sauvé ATRAHASIS.

Calme-toi ENLIL, si tu as pu manger et te régaler, c'est bien grâce à cet homme.

Grâce à lui la race humaine peut être sauvée".



NINTU la déesse mère prit alors la parole : « ENLIL, tes solutions sont trop définitives. Trouvons un moyen terme.

Afin que la descendance de Supersage ne perturbe plus les dieux, ENKI l'ingénieux doit bien avoir une solution ".




ENKI : " O ! Divine Matrice, nous avons donné aux hommes presque l'immortalité, c'était inconsidéré.

Toi MAMMI, qui arrête les destins, impose donc aux hommes la mort pour qu'un équilibre s'installe.

Afin que chez eux, outre les femmes fécondes, il y ait maintenant les infécondes,

afin que chez eux sévisse la Démone Eteigneuse pour ravir les bébés aux genoux de leurs mères ".



Ninhursag. Selon les textes, Ninhursag est appelée également Mama
, mami, Aruru, Nintu, c’est-à-dire La Mère des Dieux,
La Mère Primordiale, La Maîtresse de la Terre etc




ENLIL approuva : " C'est entendu. Ce fut une erreur de vouloir les exterminer.

Mais que les hommes ne vivent pas au delà de 120 années,

afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances.

Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous !



Veillons à ce que les hommes ne s'installent jamais dans l'allégresse.

Surveillons de près leur prolifération, leur prospérité et leur joie de vivre.

Et pour cela, que chez les hommes un temps de malheur succede toujours a une ere de bien etre ".



Source;Extrait du Mythe de l’Atrahasis,
traduction d’après J. Bottero et S.N. Kramer,
Lorsque les Dieux faisaient l’homme




Revenir en haut Aller en bas
 
SUMERIENS LE MYTHE DU DELUGE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe de la Daytona
» Mythe du VRAI Vampire.
» Titanic, mythe et réalité
» [ Jon Izzard ] Loups-Garous ( du mythe à la fascination )
» Le mythe du Père Noël I)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La bulle des mystères et de l'étrange :: Mystère des civilisations-
Sauter vers: